Les bains antiques du Proche-Orient dans les archives de New Haven et Princeton

Dates : 21 février – 15 mars 2009 (trois semaines)
Responsable : Thomas LEPAON (Doctorant, Univ. de Tours)
Nature de l’opération : mission de recherche documentaire dans les archives des universités de New Haven et de Princeton

Rapport  préliminaire  (T. Lepaon – mai 2009)

butlerphilippopolis

Vue d’ensemble des thermes de Philippopolis (Shahba- Syrie du Sud), cliché publié par l’expédition de l’Univ. de Princeton en Syrie (1)

Dans le cadre d’une thèse actuellement menée au sujet des édifices balnéaires de l’ancienne Gerasa de la Décapole, une mission d’inventaire des archives présentes au sein des universités américaines de  New Haven et de Princeton a été réalisée entre le 21 Février et le 15 Mars 2009 (2).

La première partie de la mission s’est déroulée dans les locaux de la « Yale university » à New-Haven ou une grande partie des archives des missions archéologiques Anglo-Americaines menée à Jerash entre 1928 et 1934 sont actuellement déposées. La synthèse de ces travaux fut publiée en 1938 par Karl H. Kraeling dans le célèbre Gerasa, city of the Decapolis (3). Aujourd’hui encore, cet ouvrage sert de base pour l’ensemble des chercheurs travaillant à Jerash. En ce qui concerne les établissements thermaux, seuls les thermes de « l’Ouest » et les thermes de Placcus firent l’objet de travaux. Si les premiers ont uniquement bénéficié d’un relevé en plan sans étude archéologique, les seconds, en revanche, furent entièrement dégagés en 1931 sous la direction de Clarence S. Fisher. Seuls quelques articles, essentiellement descriptifs, et un plan furent publiés à l’époque (4). Grâce au concours de Mme Megan Doyon, (responsable du « Department of Ancient Art « ), il a été possible de consulter les archives planimétriques, photographiques ainsi que les différents carnets de fouilles utilisés lors des travaux menés sur ce petit balnéaire. En grande partie inédite, des copies de certaines de ces archives ont pu être réalisées et seront présentées dans le cadre de mon travail universitaire.

La seconde partie de cette mission avait pour objet la consultation des fonds documentaires photographiques des différentes missions d’Howard Butler  ou de Rudolf-Ernst  Brünnow et d’Alfred von Domaszewski  déposés à l’université de Princeton. Grâce à l’aide de Mme Shari T. Kenfield, (Curateur au « Department of Art & Archaeology »),  des copies numériques des clichés originaux réalisés à Amman, Derat, Jerash, Es-Subha, Babiska, Midjleyya, Sergilla, Shakka, Palmyre, Shahba, Bosra, Qsar Hallabat, Brad et Antioche par ces premiers voyageurs ont été obtenus.

A l’issue de cette mission, de nombreux contacts ont été établis avec les responsables des différents fonds d’archives de ces grandes universités américaines et près de 200 clichés anciens, en grande partie inédits, ont été numérisés, copiés et déposés aux archives commune du groupe de recherche Balnéorient.

Notes :

  1. BUTLER H. C. , Publication of an American Archaological Expedition to Syria in 1899-1900, part II, Architecture and Other Arts, 1903, p. 388
  2. Cette opération a été financée par le programme Balnéorient, et menée à bien grâce au soutien de M. Burgat (directeur de l’Ifpo), Mme Marie-Françoise Boussac et M. Thibaud Fournet (responsables du projet Balnéorient) et Mme Isabelle Mermet-Guyennet (secrétaire générale adjointe de l’Ifpo)
  3. KRAELING C. H. (ed.), Gerasa city of the Decapolis, New Haven, 1938.
  4. Pour la bibliographie, voir : LEPAON T. 2008, « Les édifices balnéaires de Gerasa de la Décapole : premières observations. » dans Syria (vol. LXXXV), Beyrouth, p. 51-70.

balneorient

L'identifiant "Balnéorient" regroupe deux des membres du projet éponyme, Th. Fournet (Ifpo) et B. Redon (HiSoMA), en charge de la mise en ligne des billets. Ces derniers sont cependant souvent le fait d'autres participants au programme. Ils sont dans ce cas signalés comme auteur.

More Posts