Archéologie – Découverte de bains à Qinnasrin / al-Is (Syrie du Nord)

Cadre : Mission syro-française de Hadir-Qinnasrin, dirigée par Y. Kanjo (DGAMS et Musée d’Alep) et M.-O. Rousset (CNRS Orient & Méditerranée), financée par le Ministère des Affaires Étrangères et Européennes et la Fondation Max van Berchem, présente sur le site de Qinnasrin / al-Is depuis 2008.

lien vers le site de la mission

La mission de juillet 2010 a permis la poursuite de la fouille d’un secteur situé dans la zone nord du site, à l’extérieur de la ville byzantine. Plusieurs pièces appartenant à des bains ont été découvertes. Elles font partie d’un bâtiment plus important, peut-être une grande résidence, repérée grâce à la prospection (secteur P20, Rousset al-Youssef, “Travaux de la mission syro-française de Qinnasrin en 2008”, Chronique archéologique en Syrie IV, 2010, p. 275-295.).

Les parties dégagées correspondent à une pièce rectangulaire avec un tuyau de céramique encastré dans une saignée du mur, deux autres petites pieces rectangulaires à pavement de mosaïque et une baignoire semi-circulaire, avec tuyaux d’adduction et d’évacuation de l’eau.
Les murs étaient recouverts d’un placage de marbre (qui a lui-même recouvert un précédent placage de pierre calcaire jaune de type lumachelle). Ont été également trouvées une plaque de marbre à décor gravé et à fond rouge ainsi que plusieurs colonnes, de différents types, remployées dans le décor de l’édifice : colonnette en lumachelle, colonnes en calcaire et en Africano, ainsi qu’une base en pierre vert sombre polie.
La datation de la construction n’est, à ce jour, pas totalement assurée. De la céramique byzantine et omeyyade a été découverte dans les niveaux les plus anciens et la fouille a montré l’utilisation des bains, avec des réaménagements, jusqu’au IXe siècle.
La fouille sera étendue dans les années à venir afin de pouvoir dégager et analyser la plus grande part possible du bâtiment.

Contact : Marie-Odile ROUSSET, CNRS – UMR8167 Orient et Méditerranée

balneorient

L'identifiant "Balnéorient" regroupe deux des membres du projet éponyme, Th. Fournet (Ifpo) et B. Redon (HiSoMA), en charge de la mise en ligne des billets. Ces derniers sont cependant souvent le fait d'autres participants au programme. Ils sont dans ce cas signalés comme auteur.

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search