Résumé de G. CHARPENTIER, C. DUVETTE et P.-L. GATIER

Les grands bains de Tyr, de l’époque romaine à l’Antiquité tardive

Gérard CHARPENTIER, Architecte cnrs, Maison de l’Orient et de la Méditerranée (Lyon) – FRANCE

Catherine DUVETTE, architecte archéologue, CNRS, UMR 8167 – FRANCE

Pierre-Louis GATIER, Chercheur CNRS, HiSoMA, Maison de l’Orient et de la Méditerranée – FRANCE

Type de contribution : poster

Dans le cadre de la mission archéologique dirigée par P.-L. Gatier, une première hypothèse du fonctionnement des thermes de Tyr est présentée par les deux architectes G. Charpentier et C. Duvette, responsables de l’étude du monument. Cette hypothèse est fondée sur l’existence d’une basilica thermarum qui prolonge le bâtiment balnéaire. Les parties froide, tiède et chaude sont disposées selon un axe de symétrie évident. L’ensemble forme un bloc rectangulaire de 3500 m2 flanqué de deux palestres carrées monumentales. Il est encore difficile de distinguer les aménagements romains des transformations byzantines. Toutefois, les thermes romains de Tyr semblent clairement s’inscrire dans la typologie des thermes impériaux définie par Krencker.

tyr_charpentier09


balneorient

L'identifiant "Balnéorient" regroupe deux des membres du projet éponyme, Th. Fournet (Ifpo) et B. Redon (HiSoMA), en charge de la mise en ligne des billets. Ces derniers sont cependant souvent le fait d'autres participants au programme. Ils sont dans ce cas signalés comme auteur.

More Posts