Table ronde « Hammams de Méditerranée » – 17 fév. 2016

Deux évènements dans le cadre de l’exposition REGARDS POSÉS. HAMMAMS DE LA MÉDINA DE TUNIS (11 février – 3 avril 2016) à l’Institut des Cultures d’Islam :

HammamsTunis_1_Fev2016

17 février, 19h00 – Table ronde Regards posés. Hammams de Méditerranée

Depuis l’Empire Romain, celui qu’on appelle aussi bien le bain maure que le bain turc est un lieu emblématique du Maghreb au Machrek en passant par la rive nord de la Méditerranée. Espace de vie au service du bien-être corporel mais également lieu de rencontres, d’échanges et de sociabilité, le hammam fait aujourd’hui face à de nouveaux enjeux. Cette table-ronde propose de faire le point sur les dimensions matérielles et immatérielles d’un patrimoine en péril.

Quels sont les défis auxquels font face aujourd’hui ces architectures souvent centenaires ? Comment penser leur sauvegarde et leur réhabilitation ? En quoi l’art peut-il être vecteur de visibilité et de protection patrimoniale ? L’occasion notamment d’entendre les témoignages et récits d’expériences des artistes de l’exposition Regards posés. Hammams de la Médina de Tunis.

Programme :

19h00-20h00 : Les hammams en Orient, un patrimoine en péril

  • Nada Al-Hassan, Cheffe de l’unité des Etats Arabes au sein du Centre du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.
  • Marie-Françoise Boussac, chercheuse au CNRS et professeure d’Histoire à l’Université ParisX-Nanterre, coordinatrice du programme régional « Balnéorient : Origine et devenir du bain collectif dans le bassin oriental de la Méditerranée ».
  • Sylvie Denoix, Directrice de recherche au CNRS, Directrice de l’équipe Islam médiéval et Directrice adjointe de l’UMR8167 « Orient et Méditerranée ».
  • May Telmissany, universitaire et auteure notamment de l’ouvrage Les derniers bains du Caire (Le Bec en l’air, 2008)
    Rencontre modérée par Ahmed Zaouche, architecte, urbaniste et politologue tunisien, spécialiste du patrimoine matériel du Maghreb.

20h00-21h00 : L’art au secours des hammams. Récits d’artistes

  • Aglaé Bory, Jacques Pion et Rania Dourai, photographes associés au projet Regards posés. Hammams de la Médina de Tunis.

Rencontre modérée par Sana Letaïef, doctorante et chercheuse associée à l’association L’Mdina Wel Rabtine. Une table ronde organisée en partenariat avec l’Association L’Mdina Wel Rabtine, Actions citoyennes en Médina.

HammamZitouni-©NessCheikhAli

Le Hammam Zitouni (Tunis), photographie de Ness Cheikh-Ali, tirée de l’exposition REGARDS POSÉS. HAMMAMS DE LA MÉDINA DE TUNIS (droits réservés).

 

18 février, 19h00 – Les représentations du hammam dans le cinéma arabe

Cette projection-conférence autour du thème des bains est l’occasion d’explorer des grands classiques du cinéma arabe et des perles cinématographiques plus confidentielles. A travers une sélection d’extraits affûtée, réalisée et commentée par May Telmissany, spécialiste du cinéma moyen-oriental, ce moment de visionnage et de discussion permettra de découvrir comment les réalisateurs se sont inspirés de cet environnement intime où le corps se révèle et d’aborder les questions des rapports masculin/féminin et de l’espace public/privé. Une immersion dans les vapeurs chaudes du hammam et de la métaphore du rite purificateur pour une rétrospective itinérante au cœur du cinéma arabe.

May Telmissany est universitaire égypto- canadienne spécialiste du cinéma moyen-oriental. Elle est l’auteure de trois ouvrages publiés chez Actes Sud : Doniazade (2000), Héliopolis (2002) et A cappella (2012). Elle a coopéré à l’écriture de l’ouvrage, Les derniers bains du Caire (Le Bec en l’air, 2008).

Image tirée du film "THE BATHHOUSE THAT WANTED TO KEEP ON BEING A BATHHOUSE", de Mehdi Shabani

Image tirée du film « THE BATHHOUSE THAT WANTED TO KEEP ON
BEING A BATHHOUSE », de Mehdi Shabani

Informations pratiques

 


balneorient

L’identifiant « Balnéorient » regroupe deux des membres du projet éponyme, Th. Fournet (Ifpo) et B. Redon (HiSoMA), en charge de la mise en ligne des billets.
Ces derniers sont cependant souvent le fait d’autres participants au programme. Ils sont dans ce cas signalés comme auteur.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *